Chaire de l'Université de Montréal en droit de la sécurité et des affaires électroniques

Colloque « Preuve – entre injustice & désordre »

(Cette activité a été reconnue en tant que formation continue obligatoire pour le Barreau du Québec à hauteur de 3,5 heures)

Dans le cadre d’une activité organisée conjointement entre la Chaire en droit de la sécurité et des affaires électroniques et la Chaire Jean-Louis Baudouin en droit civil, il nous plait, Benoît Moore et moi-même de vous présenter cette conférence qui aura lieu le jeudi 27 mars 2014 à 14h s’intitulant «Preuve: entre justice & désordre» dans le salon François Chevrette de la Faculté de droit de l’Université de Montréal.

Reprenant l’adage régulièrement attribué à Goethe, nous aimerions envisager comment ce difficile travail d’équilibrage s’opère en droit de la preuve. Bien que le débat traite du droit de la preuve dans sa généralité, il apparaît que plusieurs catégories existantes sont malmenées par les changements technologiques.  Cette alliance de nos deux chaires s’imposait donc naturellement.

Adage | Programme | Conférenciers | Localisation |

Deux panels seront proposés, logiquement, l’une sur la justice et l’autre sur le désordre.

PANEL 1 – Preuve & justice

Le premier panel (preuve + justice), plus théorique, entend évaluer comment le droit de la preuve est confronté à des principes extérieurs qui malgré tout forge, transcende, le droit de la preuve.

  • Preuve + libertés fondamentales
  • Preuve + vérité
  • Preuve + efficience

PANEL 2 – Preuve & désordre

Le second (preuve + désordre) entend  envisager les situations de désordre que l’on perçoit de plus en plus, notamment dans la confrontation des catégories juridiques traditionnelles face à l’évolution technique, sociale, etc. Il importe donc de les réévaluer, d’apprécier leur pertinence.

  • Preuve à soi-même
  • Original
  • Distinction écrit / témoignage / élément matériel

 

 

Affiche_Preuve2014_BD

Mis à jour le 12 mars 2016 à 15 h 08 min.