Droit du cloud

Déjeuner ASIMM - dans les locaux de KPMG - 600 Maisonneuve Ouest Lien vers l'événement
13 novembre 2014

Auparavant, il était habituel pour une organisation en charge de renseignements personnels de gérer de grandes quantités de documents dans son propre bureau, en format papier, dans ses ordinateurs ou son réseau. Cependant, les nouvelles tendances liées au cloud computing modifient les façons de voir, tout comme les aspects juridiques de la gestion de l’information. Premièrement, la notion de « contrôle », un principe fondamental en matière de confidentialité, doit être reconsidérée afin de refléter cette nouvelle réalité. Deuxièmement, les responsabilités des différents acteurs impliqués dans ce processus (tel que contrôleur de données, l’ISP, le responsable de la garde, etc.) devront nécessairement être redéfinies entre eux en fonction de ce qu’ils font ou des documents (politiques et procédures) et contrats qu’ils produisent. Cela dit, les personnes en charge de la rétention des informations personnelles et du contrôle devront faire des choix en tenant compte notamment de la sensibilité, du niveau de risque et de la catégorisation de l’information.

Cette conférence vise à donner quelques conseils pour aider les acteurs impliqués dans le processus de gestion et de stockage d’informations à prendre de bonnes décisions et à améliorer la sécurité technique et juridique.

Droit+Cloud2014 by gautrais

Mis à jour le 13 novembre 2014 à 16 h 41 min.