Montres intelligentes : des mines d’or de preuves

Bien plus que de simples gadgets, les montres intelligentes collectent des données précieuses, autant d’informations pouvant servir de matériel de preuve, avis aux intéressés…

L’AppleWatch n’est même pas encore en vente que des produits similaires sont déjà utilisés par des avocats devant les tribunaux. C’est le cas du bracelet Fitbit, qui enregistre des données sur l’activité physique et le sommeil. Le cabinet albertain McLeod Law a utilisé les informations compilées par le Fitbit en novembre dernier, pour démontrer à un assureur que sa cliente avait subi une perte d’autonomie à la suite d’un accident. [Pour en savoir +] 

Mis à jour le 17 juin 2015 à 19 h 43 min.