Lex electronica – 20 ans

1995 – 2015

La longue liste d’articles (330) traités par Lex electronica en témoigne, cela fait désormais 20 ans que cette revue exclusivement en ligne, fondée par mon collègue Karim Benyekhlef, diffuse à la planète entière le fruit des réflexions de l’ensemble de ses contributeurs (pas moins de 286).

À l’occasion de ce 20e anniversaire, et du numéro 20-1 (2015-1) qu’il nous fait plaisir de publier ce mois-ci, il nous semblait important de proposer aux auteurs et lecteurs assidus de notre revue une coquille logicielle qui rende davantage hommage à la qualité des articles diffusés. D’abord, et le fait est apparent, la facture actuelle se veut facile à lire et conforme aux usages plus « vingt-et-unième siècle » de la lecture web. Ensuite, et peut-être surtout, cette plateforme propose de bien meilleures qualités numériques en terme d’indexation (tel que la qualité des urls, de référencement dans les moteurs de recherche), de recherche (notamment en fonction des trois axes de prédilection tant du CRDP que du RDCG, des auteurs, de mots-clés), d’adaptation au support utilisé (ordinateur, tablette, mobile), de connaissance de nos lecteurs (statistiques de visite), etc.

Nous ne pouvons ou voulons pas faire la liste des innovations technologiques qui apparaissent désormais ; pourtant, assurément, cette nouvelle présentation permettra d’augmenter la visibilité des articles publiés de par l’usage des métadonnées qui peuvent désormais être associées à chaque article tout comme notre souhait répété de répondre le plus scrupuleusement possible aux standards existants en matière d’archives ouvertes.

Bien sûr, ce travail de transition d’une plateforme à l’autre a nécessité le soutien expert et dédié de plusieurs personnes pour le remplissage systématique que la migration exigea (Loïc Laubier, Karima Smouk, Youcef Belrachid, Katherine Gauthier). Je ne saurais en revanche trop remercier Florian Martin-Bariteau pour avoir été le maître d’œuvre dans la programmation et la conception de cette nouvelle structure (ForceOrange) qui, conformément à l’ensemble des coquilles offertes par OpenUM, a vocation à être réutilisée pour d’autres revues. ForceOrange a donc pour ambition à faire des petits à court terme ; réalisations que nous ne manquerons pas bien entendu de vous faire connaître.

Ce nouveau site de Lex electronica est encore dans une phase de perfectionnement ; n’hésitez donc pas à nous communiquer tout ajout ou amélioration que nous devrions intégrer.

Technologiquement votre !

Vincent Gautrais,
Directeur de Lex Electronica

Mis à jour le 4 mai 2017 à 15 h 47 min.