Contrat, consommation et confiance

, Université de Corté (Corse) - Chaire Confiance Numérique Lien vers l'événement
28 septembre 2018

RÉSUMÉ : contrat, consommation et confiance. Comme le prétend Michel Serres, avec le numérique, on perd et on gagne. On perd en effet certains éléments de confiance en lien avec le support papier (formalisme de protection) mais ces pertes peuvent être compensées par la mise en place d’un processus contractuel qui a été intégré dans la plupart des lois nationales sur la protection du consommateur. Nous aurons donc le plaisir d’évaluer ces mesures (précontractuelles – contractuelles – postcontractuelles) afin de vérifier si la confiance est assurée; si ces règles peuvent être améliorées afin de s’assurer que la protection souhaitée soit optimale.

Mis à jour le 20 septembre 2018 à 15 h 58 min.